Australie, la forteresse anti-réfugiés

Australie, la forteresse anti-réfugiés

L’Australie a érigé plusieurs centres de détention aux alentours de Sydney, mais aussi à l’étranger, comme en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans les îles de Manus ou de Nauru, en échange d’une aide financière au développement. 

Des demandeurs d’asiles venus d’Indonésie, du Sri Lanka ou de Syrie, fuyant les conditions de vie difficiles de leurs pays, y sont enfermés et se voient interdire l’accès au territoire australien.

Ces centres sont placés stratégiquement, aussi bien offshore que sur terre, et empêchent l’arrivée d’autres réfugiés voulant faire de l’Australie leur maison. Méprisés en raison de leur statut, les migrants attendent une décision sur leur sort qui peut prendre jusqu’à plusieurs années. Une minorité a eu la chance d’obtenir ses papiers là où une majorité vit encore dans les camps de détention. 

 Des voix contestataires comme celles de Nicole, jeune militante pro-réfugiés, ou d’Andrew Jackson, ancien anti-réfugiés ayant changé d’avis, commencent à s’élever dans le pays-forteresse pour aider les exilés. Persuadés que ces centres réputés pour être dispendieux vont fermer, ils continuent de se battre pour offrir un statut et des droits humains aux réfugiés qui perdent espoir.

 Coincée entre les conflits avec les autres continents, les révoltes des populations insulaires alentours et une opinion publique qui n’évolue pas dans son sens, l’Australie se trouve en difficulté.

Un film réalisé par Laurent Cibien et Pascal Carcanade • Une production Découpages & Arte GEIE

Genres / Categories: Reportages